Nos modèles

Marklin 30390 H0 Loco électrique série E10.12 – Alpha Models Waterloo

Marklin 30390

Prix:

197.10€

Disponibilité:
En stock

Locomotive électrique série E 10.12

BR E 10.12, DB

Voie H0 – Référence 30390

 NOUVEAUTE 2017

Ce produit vous intéresse?

Réserver  ou  Demandez plus d'info
SKU: 4001883303901. Categories: , , , .

Description du produit

Voie: H0    Epoque: III

Modèle réel: Locomotive électrique série E 10.12 de la Deutsche Bundesbahn (DB). Livrée bleu cobalt/beige en tant que locomotive intérimaire du Rheingold. Version avec 5 lampes frontales, aérateurs haute performance avec lamelles verticales et gouttière périphérique. Numéro d’immatriculation de la loco E 10 1242. État de service printemps/été 1962.

Modèle réduit : Réédition d’un classique Märklin. Avec décodeur numérique mfx. Motorisation régulée haute performance. 2 essieux moteurs dans un bogie. Bandages d’adhérence. Fonction permanente du fanal à trois feux – inversion en fonction du sens de marche – en mode d’exploitation conventionnel, sélection possible en mode numérique. Superstructure de la loco et châssis en métal. Attelage Relex aux deux extrémités de la loco. Emballage avec représentation colorée de la loco en référence à l’emballage historique. Longueur h.t. 18 cm.

Control
Unit
Mobile
Station
Mobile
Station 2
Central
Station
Central
Station 3
Fanal · · · · ·
Commde directe · · · · ·

Highlights:

  • Classique Märklin des années 1960.
  • Élégante livrée Rheingold assortie aux voitures voyageurs Rheingold du coffret réf. 40850.
  • Avec décodeur numérique mfx.
  • Emballage avec représentation colorée de la loco en référence à l’emballage historique de la série E10.
  • Lancement du trafic TEE européen il y a 60 ans, le 2 juin 1957.

Série unique dédiée au lancement du trafic TEE européen il y a 60 ans, le 2 juin 1957.

30390 – Locomotive électrique DB série E 10.12 en tant que locomotive intérimaire du Rheingold En 1960, La DB décida de moderniser le « Rheingold » et le « Rheinpfeil » lui correspondant avec un parc de voitures exclusif et particulièrement confortable. Au début de l’horaire d’été, le 27 mai 1962, circulait alors entre Amsterdam et Bâle un tout nouveau « Rheingold » qui, grâce à la progression de l’électrification sur le territoire allemand, pouvait désormais être remorqué de Bâle jusqu’à Duisburg par des locomotives électriques. Comme locomotive de traction, la DB avait opté pour une version modifiée de la E 10, qui entre temps avait fait ses preuves, avec une nouvelle superstructure plus aérodynamique (E 10 au « pli » caractéristique). Etant donné toutefois que les premiers de ces engins ne seraient disponibles au plus tôt qu’à l’automne 1962, on eut recours à six machines du type réglementaire à la caisse rectangulaire. Comme pour toutes les locomotives électriques unifiées, châssis-poutre et ossature de la caisse en acier profilé étaient constitués là aussi d’une construction soudée sur laquelle étaient à leur tour soudées les tôles de revêtement. Le carénage formait avec le châssis-poutre et la construction du toit une unité autoportante. Les quatre moteurs traction délivraient 3620 kW ; la transmission était assurée par le système SSW à silent blocs. Seuls ses engrenages furent modifiés pour une vitesse maximale de 160 km/h et elles furent alors immatriculées dans la sous-série E 10.12. Même revêtues de la livrée bicolore « Rheingold » bleu cobalt/beige, les E 10 1239 à 1244 occupèrent une place à part dans le parc d’engins de la DB. Mais cela ne dura pas longtemps, car simultanément avec la livraison des locomotives Rheingold définitives, entre septembre 1962 et février 1963, elles revinrent à leur état de locomotives de série avec les numéros d’immatriculation E 10 239 à 244. Etant donné qu’à partir de l’horaire d’été 1963, le „Rheinpfeil“ circulait lui aussi avec un nouveau matériel roulant „Rheingold“, il y eut à partir de mai 1963 dans le dépôt de Nuremberg Hbf encore cinq machines modifiées pour 160 km/h, également dans la livrée bleu cobalt/beige, portant les numéros E 10 250 à 254. Entre septembre 1963 et janvier 1964, la version de série fut toutefois là encore rétablie. Au fil des ans, les anciennes locomotives Rheingold à la caisse rectangulaire (série 110 à partir de 1968) durent toutefois – comme la plupart des autres machines – subir d’innombrables transformations et changements de livrée, ne seraient-ce que la transformation des aérateurs, la suppression des gouttières etc. En novembre 1994, la 110 250 fut même transformée en 139 250 (réformée le 22.09.10). Entre 2000 et 2011, les machines restantes durent quitter le service, la dernière fut la 110 243 le 30 mai 2011. La 110 239, déjà réformée le 5 juillet 2006, put être récupérée peu après par le „Lokomotiv-Club 103“ de Wuppertal, dont l’objectif était de la remettre dans son état de livraison comme locomotive Rheingold. Les ambitieux travaux de transformation se terminèrent finalement en été 2008 et c’est avec une nouvelle livrée cobalt-beige réalisée par les ateliers de Dessau que la « E 10 1239 » est désormais disponible pour des voyages spéciaux.

Vous trouverez le coffret de voitures voyageurs « Tin plate » assorties à la locomotive Rheingold BR E 10.12 dans la gamme Märklin H0 sous la réf. 40850.

Caractéristiques: 

Publication(s) en: Prospectus nouveautés 2017

 

 

Information supplémentaire

Marque

Marklin

Echelle

HO

Modèle

BR E 10.12 DB

Type loco

Electrique

Epoque

III

Pays

Allemagne