Nos modèles

Marklin 30760 H0 Automotrice à accus ETA 150 – Alpha Models Waterloo Brabant Wallon

Marklin 30760

Prix:

246.20€

Disponibilité:
En stock

Nouveauté 2018

Automotrice à accus ETA 150 avec voiture-pilote ESA 150

ETA 150, ESA 150, DB

Voie H0 – Référence 30760

 

 

Ce produit vous intéresse?

Réserver  ou  Demandez plus d'info
SKU: 4001883307602. Categories: , , , .

Description du produit

Voie: H0    Epoque: III

Express « Taschenlampen » (lampes de poche)
Un classique des années 1970 revient sur les rails. Moyen de transport de grand confort, bonne tenue de voie, l’Express « Taschenlampen » (lampes de poche) était très populaire sur presque toutes les lignes principales et secondaires.

Modèles réels : Automotrice à accus ETA 150 1re/2nde classe, avec voiture-pilote ESA 150 2nde classe, unité à deux éléments de la Deutsche Bundesbahn (DB). Livrée de base pourpre. Numéro d’immatriculation de l’automotrice ETA : 150 652. Numéro d’immatriculation de la voiture-pilote ESA : 150 208. État de service vers 1965.

Modèles réduits : Réédition d’un classique Märklin. Avec décodeur numérique mfx. Motorisation régulée haute performance. 2 essieux moteurs dans un bogie de l’automotrice. Bandages d’adhérence. Fonction permanente du fanal à trois feux sur l’automotrice et des 2 feux rouges de fin de convoi – inversion en fonction du sens de marche – sur la voiture-pilote en mode d’exploitation conventionnel, sélection possible en mode numérique. Éclairage intérieur intégré de série dans les deux véhicules. Crochets d’attelage aux extrémités de l’automotrice et de la voiture-pilote. Emballage rétro en référence à l’emballage du début des années 1970. Longueur h.t. 49 cm.

Control
Unit
Mobile
Station
Mobile
Station 2
Central
Station 1/2
Central
Station 3/2
Fanal · · · · ·
Eclairage intérieur · · · · ·
Commde directe · · · · ·

Highlights:

  • Classique Märklin des années 1970.
  • Emballage rétro en référence à l’emballage historique du début des années 1970.
  • Avec décodeur numérique mfx.

Série unique.

Automotrices à accus ETA/ESA 150 Les premières automotrices à accus DB de la série ETA 176 avaient certes fait leurs preuves, mais elles ne correspondaient pas à l’idée d’une automotrice rentable pour l’exploitation sur les lignes secondaires. Ainsi naquit en 1953/54 sur les planches à dessin la variante « dégraissée » ETA 150 qui se distinguait par une forme plus simple et plus anguleuse de la caisse. Le lourd poids des accus déterminait là encore la construction de la caisse, qui fut réalisée en acier léger. Des cavités sous le plancher permettaient de loger les onze lourds paniers de batterie. Des deux bogies type München-Kassel, un fut équipé de deux moteurs série à courant continu autoventilés. La transmission était assurée par la suspension par le nez, système qui avait fait ses preuves. Contrairement aux ETA 176, on revenait avec les ETA 150 aux organes de choc et traction normaux. Ce qui présentait l’avantage inestimable que des voitures directes ou des wagons marchandises pouvaient également être emmenés et que ces véhicules pouvaient sans problème être attelés à des rames normales. Entre 1954 et 1965 arrivèrent ainsi sur les rails, en plusieurs séries, 232 automotrices (ETA 150, à partir de 1968: 515) et 216 voitures-pilotes (ESA 150, à partir de 1968: 815), bientôt affublés affectueusement de surnoms tels que „Eclair à piles“ ou „IC branché“. Etaient engagés dans les livraisons O&K, DWM et MAN, les différents lots se distinguant par la distribution de l’espace intérieur. Les 33 premières automotrices proposaient uniquement des places de 3e resp. par la suite de 2nde classe, tandis que toutes les autres voitures offraient également, en diverses variantes, des sièges de 1re classe. Au fil du temps, la puissance des accus passa de 352 kWh pour les premiers engins à 564 kWh pour ceux livrés plus tard (ETA 150.5), ce qui permettait finalement un rayon d’action de jusqu’à 500 km. La commande multiples permettait de conduire jusqu’à six unités couplées (trois ETA et trois ESA 150) à partir d’un même poste de conduite. A partir de 1982, la DB commença à se séparer de ces engins. En 1993/94, quatre automotrices à accus, sponsorisées par la firme Nokia, furent certes encore dotées d’un nouvel aménagement intérieur et d’une livrée aux nouvelles couleurs du chemin de fer régional. Mais le 23 septembre 1996, l’utilisation d’automotrices à accus prit fin avec le garage des dernières 515. Plusieurs unités furent conservées et en 1993/94, les 515 511 et 523 du Regentalbahn furent même transformées en automotrices diesel-électriques.

Caractéristiques: 

Publication(s) en: Prospectus nouveautés 2018

 

Information supplémentaire

Marque

Marklin

Reference

30760

Modèle

ETA 150, ESA 150

Echelle

HO

Type loco

Diesel

Epoque

III

Pays

Allemagne