Boucle de retournement : l’écueil du “court-jus” !

Qui a déjà conçu un circuit de train miniature se sera forcément heurté à la nécessité de permettre à ses trains de faire demi-tour quelque part ! Or, à défaut de plaque tournante, la boucle de retournement reste la meilleure solution pour parvenir à ses fins !

Ca n’est pas tout cependant d’imaginer le principe d’une boucle. D’un point de vue technique, il reste que ce dispositif pose un problème : le fait même de conduire les rails à se retourner sur eux-mêmes a pour effet qu’on va mettre en contact le rail positif avec le rail négatif ! Ce qui, jusqu’à nouvel ordre, est la garantie d’un court-circuit assuré !

Comment éviter ce scénario catastrophe ? Avec l’insertion d’une boucle de retournement spécialement prévue à cet effet, précisément ! La valeur ajoutée de ces dispositif, vendus par plusieurs marques, tient dans le fait d’isoler une section du circuit qui va passer sous le contrôle de la boucle de retournement.

Ce dispositif repose sur quatre éléments permettant cette inversion : ces quatre éléments sont reliés à un boîtier le boîtier qui permet la fluidité au niveau des points d’entrée et de sortie dans la boucle de retournement, en réglant l’ampérage au moment adéquat !

Vous désirez en savoir plus sur ce dispositif en particulier qu’est la boucle de retournement ? Contactez-nous !