Nos modèles

Marklin 39126

Prix:

373.50

Disponibilité:
Prochainement

Available on backorder

Spur H0 – Art.Nr. 39126

Locomotive électrique série E 10.12

Nouveauté 2021. Sortie prévue: 4ème trimestre

Ce produit vous intéresse?

Réserver  ou  Demandez plus d'info

DESCRIPTION DU PRODUIT

Voie: H0    Epoque: III

Modèle réel: Locomotive électrique série E 10.12 de la Deutsche Bundesbahn (DB). Locomotive pour trains rapides avec front aérodynamique (« pli » caractéristique), bogies haute performance et tablier frontal. Livrée bleu océan/ivoire en tant que locomotive de traction pour le légendaire Rheinpfeil Numéro d’immatriculation E 10 1267. État de service 1963.

Modèle réduit  : Avec décodeur numérique mfx+ et nombreuses fonctions sonores.
Position centrale de la motorisation régulée haute performance.
Quatre essieux moteurs.
Bandages d’adhérence.
Fonction permanente du fanal à trois feux et des 2 feux rouges de fin de convoi – inversion en fonction du sens de marche – en mode d’exploitation conventionnel, sélection possible en mode numérique.
Sélection distincte du fanal aux extrémités 2 et 1 de la locomotive possible en mode numérique.
Quand le fanal est éteint des deux côtés de la loco, le double feu A est allumé des deux côtés.
Éclairage du poste de conduite commutable en mode numérique.
Éclairage assuré par diodes électroluminescentes blanc chaud et rouges sans entretien (LED).
Pantographes relevables et abaissables via fonction numérique distincte.
Mains montoires en métal rapportées.
Boyaux de frein, attelage à vis et tablier frontal fermé sont fournis.
Figurine représentant le mécanicien dans le poste de conduite 1. Longueur h.t. approximative 18,9 cm.

Vous trouverez deux coffrets de voitures « Rheinpfeil » assorties sous les réf. 43881 et 43882.

Série unique.

Highlights:

  • Les locomotives au « pli » caractéristiques pour la première fois avec pantographes abaissables et relevables en mode numérique et éclairage du poste de conduite.
  • Éclairage du poste de conduite commutable en mode numérique.
  • Décodeur numérique mfx+ avec diverses fonctions lumineuses et sonores.

39126 – „Rheinpfeil“ avec locomotive électrique E 10.12 Afin de répondre à l’immense demande de voyageurs pour le « Rheingold-Express » (Hoek van Holland – Basel), ressuscité par la Deutsche Bundesbahn en mai 1951, la DB introduisit dès 1952 un second train de jour haut de gamme à travers la vallée pittoresque du Rhin: Le F 21/22 „Rhein-Pfeil“ entre Munich et Dortmund. Mais le nom de « Rhein-Pfeil » ne résonna qu’une année durant. Ce n’est que pour l’horaire d’été 1958 que le nom réapparut, cette fois comme F 21/22 « Rheinpfeil », sur le même parcours qu’avant. A ce sujet, un célèbre auteur s’exprima ainsi: « Le Rheingold et le Rheinpfeil, pour parler en termes de parenté, sont frères et la Loreley est leur nièce à tous deux. » Pour être dans la continuité du luxe d’autrefois, la DB décida en 1960 de construire pour le « Rheingold » et le « Rheinpfeil » correspondant un parc de voitures exclusives et particulièrement confortables. Enthousiaste, elle annonçait en 1962 sa future offre haut-de-gamme: « Un grand nom du chemin de fer européen va briller d’un nouvel éclat ». Pour ses deux trains de prestige, la DB fit l’acquisition de quatre nouveaux types de voitures. Outre les voitures à compartiments avec couloir latéral (type Av4üm-62/63) connues des trains rapides normaux, le trafic de grandes lignes connut pour la première fois des voitures à couloir central (type Ap4üm-62/63). Autre particularité: les voitures panoramiques (« Domecars » – type Ad4üm-62/63), dans lesquelles des dômes entièrement vitrés offraient aux voyageurs une vue sans entrave sur le somptueux paysage. Dans ces voitures ainsi que dans les voitures à couloir central, les sièges étaient rotatifs et permettaient donc aux voyageurs d’être toujours assis dans le sens de marche. Avec des boissons et des petits snacks, le bar de la voiture panoramique invitait les voyageurs à venir passer un petit moment. Dans un compartiment dédié, les hommes et femmes d’affaires pouvaient travailler. Les nouvelles voitures-restaurant (type WR4üm-62/63) possédaient un espace de service à deux étages qui leur valut bientôt le surnom de « voitures-restaurant à bosse ». Deux niveaux afin d’offrir d’avantage de couverts dans l’espace restaurant. Des vitres métallisées or et, naturellement, un système de climatisation, assuraient dans les wagons des températures agréables. Locos et voitures étaient extérieurement facilement reconnaissables à leur élégante livrée bicolore avec le bandeau inférieur bleu cobalt et bandeau de fenêtres beige. En outre, sous le dôme panoramique des deux voitures spéciales acquises pour le « Rheinpfeil », resplendissait l’inscription „DEUTSCHE BUNDESBAHN“ en lettres dorées. Grâce à la progression de l’électrification sur le territoire allemand, aussi bien le « Rheingold » que le « Rheinpfeil » pouvaient désormais être remorqués par des locomotives électriques. Comme locomotive de traction, la DB avait opté pour une version modifiée de la E 10, qui entre temps avait fait ses preuves et devait dorénavant être pourvue d’une nouvelle superstructure plus aérodynamique (E 10 au « pli » caractéristique). Mais étant donné que les premiers de ces engins ne seraient au plus tôt disponibles qu’à l’automne 1962, on se contenta dans un premier temps de machines du type courant de forme angulaire et de moteurs modifiés pour 160 km/h. En 1963/64, les E 10 au « pli » si caractéristique prévues pour 160 km/h furent ensuite disponibles dans leur version définitive.

Fonctions digitales:

CONTROL UNIT MOBILE STATION MOBILE STATION 2 CENTRAL STATION 1/2 CENTRAL STATION 3/2*
MOBILE STATION 2**
Fanal         0          0        0              0                0
Commande des pantographes         0          0        0              0                0
Bruit.loco.électr.         0          0        0              0                0
Sifflet de locomotive         0          0        0              0                0
Commande des pantographes         0          0        0              0                0
Commde directe          0        0              0                0
Grincement de frein désactivé          0        0               0                0
Ecl.cab.cond.          0        0               0                 0
Fanal cabine 2          0        0               0                 0
Sifflet de manœuvre        0               0                 0
Vitesse de manœuvre        0               0                 0
Fanal cabine 1        0               0                 0
Aérateurs        0               0                 0
Compresseur        0               0                 0
Compresseur de frein        0               0                 0
Sablage                 0
Sifflet du contrôleur                 0
Avertissement                 0
Annonce en gare                 0
Radio train                 0
Claquement d’enclenchement                 0

INFORMATION SUPPLÉMENTAIRE

Marque

Marklin

Reference

39126

Modèle

BR E 10.12

Echelle

HO

Type loco

Electrique

Epoque

III

Pays

Allemagne