Nos modèles

Marklin 81176 Z Train rapide Blauer Enzian Alpha Models Waterloo 2016

Marklin 81176

Prix:

343.80€

Disponibilité:
En stock

Train rapide «Blauer Enzian».

BR V 200.0, DB

Voie Z – Référence 81176

Ce produit vous intéresse?

Réserver  ou  Demandez plus d'info
Categories: , , , .

Description du produit

Voie: Z    Epoque: III

Modèles réels : Locomotive polyvalente lourde diesel-hydraulique série V 200.0 de la Deutsche Bundesbahn (DB) en livrée pourpre portant l’inscription voyante «Deutsche Bundesbahn» et 5 voitures de grandes lignes de types différents de la Deutsche Bundesbahn (DB). 1 voiture de queue WRPw4üe avec compartiment à bagages, compartiment machines, cuisine et salle de restaurant, 3 voitures centrales A4üe, 1re classe, 1 voiture de queue A4üe, 1re classe avec compartiment panoramique. Livrée bleu acier. Voitures transformées de l’ancien train Henschel-Wegmann. Affectation : train rapide «Blauer Enzian». Parcours Munich – Augsbourg – Würzburg – Bebra – Hanovre – Hambourg Altona. État de service vers 1958.

Modèles réduits : Locomotive avec tous les essieux moteurs. Boudins de roue foncés. Éclairage assuré par diodes électroluminescentes blanc chaud/rouge sans entretien, inversion en fonction du sens de marche. Nouvelle construction des voitures. Le train est équipé d’attelages courts entre les voitures ; attelage System à l’avant vers la loco et à l’arrière. Longueur h.t. approximative 595 mm.

Highlights:

  • Nouvelle construction des voitures.

Le modèle réf. 81176 est sorti en 2013 dans le cadre d’une série unique exclusivement réservée aux membres Insider.

Train rapide «Blauer Enzian» Le «Blauer Enzian» était un symbole du Miracle Economique allemand. Les signes précurseurs de ce Miracle Economique ouest-allemand se firent sentir déjà peu après la création de la Deutsche Bundesbahn (DB). Et les responsables de la DB perçurent rapidement la nécessité d’un réseau de transport fiable pour les forces dirigeantes de l’économie. Les plus gros dommages de la seconde guerre mondiale à peine réparés, ils préparèrent dès 1951 un réseau de trains rapides qui devait relier les métropoles ouest-allemandes les plus importantes. Le réseau de trains dits «F» s’inspirait du réseau d’automotrices rapides d’avant-guerre à une différence près : Alors qu’avant la seconde guerre mondiale, la Deutsche Reichsbahn-Gesellschaft (DRG) avait organisé son réseau autour de Berlin, les principales liaisons du réseau de trains F évoluaient du nord au sud en raison du «rideau de fer». Entre Hambourg, Brême, la région Rhin-Ruhr et Cologne, Francfort (Main), Stuttgart, Nuremberg, Munich et Bâle furent créées des liaisons rapides qui assuraient, avec peu d‘arrêts intermédiaires, un aller le matin et un retour le soir. Ces liaisons devaient permettre d’honorer des rendez-vous d’affaires extérieurs dans la journée. Bien entendu, cela devenait impossible pour des grandes distances telles que Hambourg-Munich. En référence à la désignation d’avant-guerre «FD», ces trains furent baptisés «Trains F» (trains de grandes lignes). En plus du prix régulier, ces trains étaient soumis à un supplément spécial. A partir de 1953, on attribua aux différents parcours des noms de trains originaux : Le couple de trains F 55/56 (Hamburg – München – Hamburg) «Blauer Enzian».fut le premier baptisé. «Gambrinus», «Helvetia», «Senator», «Roland» et «Domspatz» – pour n’en citer que quelques-uns – furent d’autres noms portés par les «trains F» qui étaient toute la fierté de la jeune Bundesbahn. Le nom «Blauer Enzian» ne provenait toutefois pas du «tube» d’un célèbre chanteur de variétés allemand, qui date de bien plus tard. «Blaue Enzian» était le résultat d’un concours organisé entre les usagers qui avaient majoritairement voté pour la fleur alpine. Ils associaient sans doute la livrée et le terminus du train situé à proximité des Alpes à cette belle couleur bleue, peu courante dans le royaume végétal. De par ses voitures, le «Blaue Enzian» jouissait d’un statut particulier parmi les trains F, car à partir de décembre 1953, il fut valorisé par l‘attribution de la rame de voitures de l’ancien train «Henschel-Wegmann». Avant la seconde guerre mondiale, le train Henschel-Wegmann assurait la liaison entre Berlin et Dresden de l’horaire d’été 1936 jusqu’au début de la guerre. Il desservait cette ligne d’à peine 180 km avec deux paires de trains par jour. Le train le plus rapide couvrait cette distance en une heure et 35 minutes, soit une demi-heure de moins que tous les trains précédents. Aujourd’hui encore, les liaisons proposées sont loin d’être aussi rapides et couvrent ce trajet au mieux en deux heures et 15 minutes. En 1946, la rame se trouvait à Hambourg-Langenfelde, pillée et inutilisable. En 1952, la DB retourna les cinq voitures à leur constructeur, la firme Wegmann à Kassel, qui les remit entièrement en état, les modernisa et leur appliqua la livrée bleue des trains F. La construction elle-même des voitures ne fut guère modifiée. Toutefois, les bogies furent dotés d’une quatrième suspension et le plan ainsi que l’aménagement intérieur furent adaptés aux nouvelles normes régissant le trafic des trains F. Avec son élégante livrée bleu métal-argent et ses jupes noires, le train avait fière allure. Après avoir été présenté au public à Munich de juin à novembre 1953 dans le cadre de la «Deutsche Verkehrsausstellung» (exposition allemande sur les transports), le train reconstruit fut utilisé à partir de décembre 1953 et durant cinq ans pour la liaison rapide F 55/56 «Blauer Enzian» entre Hambourg et Munich via Hanovre, Göttingen, Fulda, Würzburg, Treuchtlingen et Augsburg. A partir de fin 1956/début 1957, les locomotives diesel de la nouvelle série V 200.0 remplacèrent au nord de Würzburg la traction vapeur utilisée jusqu’alors. Au sud de Würzburg, des machines anciennes des séries E 17 et E 18 furent utilisées jusqu’à la mise en service des nouvelles locomotives électriques de la série E 10. En 1959, la Deutsche Bundesbahn retira le train Henschel-Wegmann du service et le remisa dans l’atelier principal de Neuaubing où il fut ferraillé après sa réforme définitive en 1962.

Caractéristiques: 

Publication(s) en: Prospectus nouveautés 2013 – Programme 2013/2014

 

Information supplémentaire

Marque

Marklin

Reference

81176

Modèle

BR V 200.0

Echelle

Z

Type loco

Diesel

Epoque

III

Pays

Allemagne

Inline
Inline