Nos modèles

Trix 15132

Prix:

256.70

Disponibilité:
En stock

Spur Minitrix – Art.Nr. 15132

Coffret de voitures de grandes lignes “MERKUR”

Ce produit vous intéresse?

Réserver  ou  Demandez plus d'info
Catégorie: , ,

DESCRIPTION DU PRODUIT

Voie: N  Epoque: III

Modèles réels : 3 voitures de grandes lignes type A4ümg-54 (1re classe) et une voiture restaurant pour trains rapides type WR4ü-39 (WRüge 152), dans la version de la Deutsche Bundesbahn (DB), pour le train rapide de grandes lignes (F 3) “MERKUR” de Stuttgart à Hambourg via Francfort et Cologne. État de service : fin des années 1950.

Modèles réduits: Toutes les voitures avec cinématique pour attelage court. Avec éclairage intérieur LED intégré. Une voiture à compartiments 1re classe est équipée d’un signal de fin de convoi assuré par LED.
Longueur totale h.t. 642 mm.

Série unique.

Le «Merkur» était un symbole du Miracle Économique allemand. Les signes précurseurs de ce Miracle Économique ouest-allemand se firent sentir déjà peu après la création de la Deutsche Bundesbahn (DB). Et les responsables de la DB perçurent rapidement la nécessité d’un réseau de transport fiable pour les forces dirigeantes de l’économie. Les plus gros dommages de la seconde guerre mondiale à peine réparés, ils préparèrent dès 1951 un réseau de trains rapides qui devait relier les métropoles ouest-allemandes les plus importantes. Ce réseau de trains dits «F» s’inspirait du réseau d’automotrices rapides d’avant-guerre à une différence près : Alors qu’avant la seconde guerre mondiale, la Deutsche Reichsbahn-Gesellschaft (DRG) avait organisé son réseau autour de Berlin, les principales liaisons du réseau de trains F évoluaient du nord au sud en raison de la frontière entre les deux Allemagne. Entre Hambourg, Brême, la région Rhin-Ruhr et Cologne, Francfort (Main), Stuttgart, Nuremberg, Munich et Bâle furent créées des liaisons rapides qui assuraient, avec peu d‘arrêts intermédiaires, un aller le matin et un retour le soir. Ces liaisons devaient permettre d’honorer des rendez-vous d’affaires extérieurs dans la journée. Bien entendu, cela devenait impossible pour des grandes distances telles que Hambourg-Munich. En référence à la désignation d’avant-guerre «FD», ces trains furent baptisés «Trains F» (trains de grandes lignes, le « F » signifiant « Fern » pour «lointain », « éloigné »). En plus du prix régulier, ces trains étaient soumis à un supplément spécial. A partir de 1952/53, on attribua aux différents roulements des noms de trains originaux : La paire de trains F 4/3 (Hamburg-Altona – Frankfurt/Main – Hamburg-Altona) fut ainsi baptisée « Merkur ». «Blauer Enzian », « Gambrinus», «Helvetia», «Senator», «Roland» et «Domspatz» – pour n’en citer que quelques-uns – furent d’autres noms portés par les «trains F» qui étaient toute la fierté de la jeune Bundesbahn. Avec le nom de « Mercure » en tant que « messager des dieux », dieu des commerçants et des voleurs dans la religion romaine, la DB rendait hommage aux nombreuses villes commerçantes qui se trouvaient sur la ligne. A partir de l’été 1952, le train rapide de grandes lignes F 3/4 circulait comme « Merkur » entre Francfort/Main et Hambourg-Altona avec arrêts intermédiaires à Wiesbaden (F 3)/Mayence (F4), Coblence, Bonn, Cologne, Düsseldorf, Duisburg, Essen, Dortmund, Hamm, Münster, Osnabrück et Brême. En 1954, son parcours s’allongea même de Francfort à Stuttgart avec arrêt à Heidelberg. A partir de l’été 1957, le « Merkur » ne desservait plus Dortmund et Hamm, mais empruntait entre Munster et Essen le parcours plus direct via Haltern et Gelsenkirchen. En règle générale, le train était au début remorqué par une locomotive à vapeur de la série 03.10 sur la section Francfort-Hambourg. A partir de l’été 1957, la section Sttugart-Francfort fut abandonnée et c’est alors l’une des nouvelles V 200 du dépôt de Hamm qui remorqua le Merkur sur l’intégralité de son parcours. En tant que train F de la première heure, le Merkur circula jusqu’à la fin de l’ère des trains F à partir de l’horaire d’hiver 1971, puis il fut transformé en InterCity.

INFORMATION SUPPLÉMENTAIRE

Marque

TRIX

Reference

15132

Echelle

N

Epoque

III