Nos modèles

Trix 16100

Prix:

269.00

Disponibilité:
Prochainement

Available on backorder

Spur Minitrix – Art.Nr. 16100

Locomotive électrique série 112

Nouveauté 2021 – Sortie prévue: 3ème trimestre 2021

 

Ce produit vous intéresse?

Réserver  ou  Demandez plus d'info
Catégorie: , , ,

DESCRIPTION DU PRODUIT

Voie: H0    Epoque: IV

Modèle réel: Locomotive électrique unifiée 112 269-6 de la Deutsche Bundesbahn (DB). Locomotive rapide avec front aérodynamique au « pli » caractéristique. Livrée de base pourpre/ivoire. Avec gouttière périphérique, tablier et carénage des tampons. Etat de service vers 1974. Affectation: Trains voyageurs dans le trafic de grands parcours et, occasionnellement, trafic local et trafic marchandises.
Modèle réduit: Avec décodeur numérique et générateur de bruits pour l’exploitation avec mfx et DCC. Moteur avec volant d’inertie, 4 essieux moteurs, bandages d’adhérence. Eclairage frontal et feux de fin de convoi assurés par diodes électroluminescentes blanc chaud, inversion en fonction du sens de marche. Cinématique pour attelage court. Mains montoires rapportés. Longueur h.t. 103 mm.

Highlights:

  • Son numérique avec nombreuses fonctions.

Afin de renouer avec le luxe ancien, la DB décida en 1960 de construire un parc exclusif et particulièrement confortable pour le « Rheingold » et le « Rheinpfeil », train correspondant. Or, du fait que, grâce à l’avancée de l’électrification des lignes sur le territoire allemand, le nouveau « Rheingold » pouvait être remorqué par des locomotives électriques de Bâle jusqu’à Duisbourg , il fallait également de nouvelles locomotives. La DB opta donc pour une version modifiée de la E 10, qui entre temps avait fait ses preuves, et qui à l’avenir, devait alors être équipée d’une superstructure aérodynamique. A partir de mars 1963, le “Rheingold“ put disposer des locomotives E 10 1265 à 1270 qui, grâce à un changement de transmission et à des bogies Henschel adaptés, étaient capables d’atteindre une vitesse de 160 km/h. Elles circulaient naturellement dans l’élégante robe bicolore „Rheingold“ bleu cobalt et beige. A partir de 1963, toutes les séries E 10 furent également équipées de la caisse au carénage optimisé avec son « pli » caractéristique, caisse utilisée pour la première fois. Les six E 10.12 du Rheingold furent suivies en 1963/64 par cinq autres machines, E 10 1308 à 1312, également en livrée bleu cobalt/beige. Après la transformation du « Rheingold » et du « Rheinpfeil » en trains TEE, les E 10.12 ainsi que leurs rames respectives furent dotées par la DB de la livrée TEE pourpre/beige. Une dernière série de ces machines atteignant les 160 km/h fut livrée en 1968, déjà sous la nouvelle numérotation 112 485 à 504, toutefois avec des bogies de série adaptés, mais encore une fois avec la livrée pourpre/beige. Avec l’entrée en vigueur de l’horaire d’été 1968, toutes ces locos furent affectées au service voyageurs haut de gamme à partir de Francfort/Main, surtout en tête de trains TEE et trains F (trains directs et trains rapides de grandes lignes internationaux). Ce n’est qu’à la nouvelle livraison de locomotives de la série 103 au dépôt de Francfort/Main à partir de 1970, que les 112 durent progressivement abandonner le service de prestige jusqu’en 1972. Les anciennes vedettes furent alors transférées au dépôt de Dortmund, où certaines d’entre elles eurent encore le droit de remorquer des trains rapides de grande classe. Mais diverses utilisations dans les trafics régional et de marchandises étaient désormais également au programme. Durant leurs années de service, les machines changèrent constamment de livrée et fréquemment aussi de numéro de série. Ainsi, les 112 485 à 504 devinrent en 1988 les 114 485 à 504 et depuis 1991, elles portaient après remise en état les numéros 110 485 à 504. Les 112 restantes devinrent en 1992 la série 113. A partir de 2005, les dernières 113 passèrent de la DB Regio à la DB Autozug (transport d’automobiles), où, le 2 juin 2014, les deux dernières ex-locomotives Rheingold/Rheinpfeil (113 268 et 309) durent quitter le service. Les deux furent conservées, vendues à la TRI Train Rental GmbH, entièrement remises en état et aujourd’hui, elles ont en grande partie retrouvé leur état d’origine, toutefois dans la livrée TEE pourpre-beige. Elles sont, à l’avenir, censées remorquer entre autres les trains touristiques AKE-Rheingold. En outre, la 113 311 (ex-E 10 1311) est encore visible au musée de la DB à Coblence et la 110 488 (ex-112 488) a quant à elle été recueillie à Rottweil par l’association „Die Bügelfalte 110 488-4“.

Fonctions digitales:

DCC SX2 SX MFX
Fanal    0    0
Sifflet de locomotive    0    0
Bruit.loco.électr.    0    0
Sifflet de manœuvre    0    0
Commde directe    0    0
Grincement de frein désactivé    0    0
Eteindre fanal arrière    0    0
Annonce en gare    0    0
Eteindre fanal avant    0    0
Annonce en gare    0    0
Sifflet du contrôleur    0    0
Compresseur de frein    0    0
Aérateurs    0    0
Echappement de l’air comprimé    0    0
Fermeture des portes    0    0
Fonction spéciale    0    0
Sablage    0    0
Fanal    0    0
Annonce en gare    0    0
Annonce en gare    0    0
Dialogue    0    0
Chef de train – Consigne    0    0
Special light function    0    0
Commutateur principal    0    0
Aérateurs    0    0
Special sound function    0    0
Special sound function    0    0
Joint de rail    0    0
Bruitage d’attelage    0    0

 

INFORMATION SUPPLÉMENTAIRE

Marque

TRIX

Reference

16100

Echelle

N

Modèle

BR112

Epoque

IV

Pays

Allemagne