Nos modèles

Trix 16921

Prix:

295.00

Disponibilité:
Prochainement

Available on backorder

Spur Minitrix – Art.Nr. 16921

Locomotive à vapeur série R 4/4

Nouveauté 2021 – Sortie prévue: 2ème trimestre 2021

 

Ce produit vous intéresse?

Réserver  ou  Demandez plus d'info
Catégorie: , , ,

DESCRIPTION DU PRODUIT

Voie: H0    Epoque: I

Modèle réel : Locomotive tender à vapeur série R 4/4, type D n2t des chemins de fer royaux bavarois (K.Bay.Sts.B.) réseau de la rive gauche du Rhin (Pfalzbahn jusqu’en 1909 ) dans l’état de livraison en 1913. Affectation : Trains marchandises.
Modèle réduit : Décodeur numérique intégré pour exploitation sous les formats DCC et Selectrix. Moteur à 5 pôles avec volant d’inertie. 4 essieux moteurs. Fonction permanente du fanal – inversion en fonction du sens de marche – en mode d’exploitation analogique, sélection possible en mode numérique.
Longueur h.t. 69 mm.

Highlights:

  • Version avec deux dômes carénés.

Avec les locomotives à trois essieux couplés du genre “D II” – resp. “R 3/3” (DRG 89.6-8) -, qui avaient déjà fait leurs preuves, les gares bavaroises disposaient certes d’un nombre suffisant de locomotives de manoeuvre, mais pour le service lourd de manœuvre, leur poids adhérent n’était pas tout à fait suffisant. C’est ainsi qu’en 1914 et 1915, les chemins de fer bavarois firent l’acquisition auprès de la firme Krauss à Munich – d’abord pour les chemins de fer palatins désormais sous administration bavaroise – de neuf locomotives de manoeuvre à quatre essieux couplés de la série R4/4. Elles étaient basées sur les quatre locomotives à quatre essieux couplés que Krauss avait livrées entre 1904 et 1912 pour la Lausitzer Eisenbahn AG (LEAG), une filiale de la Localbahn AG München (LAG). Les R 4/4 s’avérèrent efficaces, de sorte qu’en 1918/19, 33 autres machines type R 4/4 furent fabriquées à l’identique par Krauss pour le réseau bavarois. En 1924/25 suivirent encore neuf autres exemplaires légèrement modifiés. Toutes ces locomotives disposaient d’une transmission à vapeur saturée avec 4 essieux couplés. Les deuxième et quatrième essieux présentaient un jeu latéral de ±20 resp. ±40 mm. La caisse à eau en forme de T installée dans et au-dessus du châssis ainsi que la chaudière par conséquent très haut placée étaient des caractéristiques de construction particulièrement marquantes. Tous les exemplaires mis en service jusqu’en 1919 disposaient d’un carénage commun pour le dôme de vapeur et le dôme de sablière. Seules les neuf dernières locomotives des années 1924/1925 présentaient quelques modifications telles que la disposition séparée du dôme de vapeur et du réservoir de sable ainsi que des caisses à eau supplémentaires. Si au début, les locomotives disposaient uniquement d’un frein à main, elles furent par la suite dotées en outre d’un frein à air comprimé, les réservoirs d’air principaux étant placés sur la partie plate de la caisse à eau latérale. La DRG intégra dans son parc de véhicules sept des neuf R 4/4 palatines sous les numéros 92 2001 à 2007, les deux autres restèrent aux chemins de fer de la Sarre. Les R 4/4 bavaroises furent entièrement reprises par la DRG sous les numéros 92 2008 à 2040, celles de la série complémentaire de 1924/25 furent immatriculées sous les numéros 92 2041 à 2049. Avant la seconde guerre mondiale, les R 4/4 se trouvaient en Bavière essentiellement à Augsbourg, Munich, Nuremberg et Regensburg ainsi que, jusqu’en 1943 également dans le Palatinat. Après la fin de la guerre, les 49 exemplaires étaient encore disponibles ; trois toutefois, endommagés, durent être réformés. Désormais tous affectés en Bavière, les rangs des 92.20 commencèrent à s’éclaircir à partir de la fin 1954 et dès le 9 janvier 1962, la dernière machine, la 92 2024, du dépôt de Nuremberg, quitta le service. Aucune ne fut conservée pour la postérité.

Fonctions digitales:

DCC SX2 SX MFX
Fanal   0   0
Commde directe   0

 

INFORMATION SUPPLÉMENTAIRE

Marque

TRIX

Reference

16921

Echelle

N

Modèle

Série R 4/4

Epoque

I

Pays

Bavière